fbpx

Le trench-coat, manteau incontournable de l’automne

L’automne est là, c’est le moment de ressortir de son placard vestes et manteaux…

L’occasion pour nous de revenir sur un incontournable, le trench-coat.

Trench-coat veut littéralement dire « manteau de tranchée ». Vous l’aurez donc compris, ce vêtement était utilisé par des soldats durant les deux guerres mondiales (plus précisément par les soldats américains, britanniques, allemands et soviétiques)

C’est Thomas Burberry (1835-1926) qui a dessiné en 1914 le premier trench-coat suite à une commande de l’armée. 

Avant le trench, les militaires portaient de lourds manteaux de sergé qui n’étaient pas adaptés aux contraintes de la guerre puisqu’ils réduisaient la mobilité et ne protégeaient pas des intempéries. 

Le trench-coat est une amélioration que M.Burberry a apporté aux manteaux d’officiers qu’il avait précédemment créés.

En effet, il  leur a ajouté des épaulettes et des anneaux en métal. C’est ainsi qu’est apparu le fameux manteau.

Mais bien plus que la simple création d’un vêtement, le trench-coat est une innovation d’un point de vue textile. 

Pour créer le trench, Thomas Burberry a dû inventer une nouvelle matière. A cette époque, l’inventeur souffrait de rhumatismes et son médecin lui avait recommandé de ne plus porter de caoutchouc  qui empêchait la transpiration de s’évacuer. C’est en 1871 que lui est venue l’idée de créer une matière qui n’aurait pas cet inconvénient tout en possédant les mêmes caractéristiques (souplesse et étanchéité) :  la gabardine

Le trench sera cependant quelque peu délaissé durant la seconde guerre mondiale car un imperméable long ce n’est pas très pratique pour les combats.

Une fois la guerre finie, ce vêtement va devenir une pièce « tendance ». Il est régulièrement porté par les civils à la fin de la guerre, et en 1960 Yves Saint Laurent le met au centre de l’une de ses collections de prêt-à-porter. 

Le cinéma et la télévision participent aussi à son ascension, l’associant très souvent au détective privé ou bien à des personnages assez obscurs : Columbo ou Matrix par exemple.


A la fin des années 1970, le trench est un vêtement repris par le mouvement punk. Par la suite, il devient également populaire chez les gothiques (en particulier le trench noir).

Contrairement à ce que l’on peut croire, il n’y a pas de couleur « officielle » pour le trench : il peut être noir, kaki ou beige.

De nos jours, le trench coat est devenu un basique, une pièce incontournable. Ce vêtement qui à l’origine était un vêtement masculin, semble avoir pris ses lettres de noblesse dans le vestiaire féminin.  

Trench-coat de la marque Rouje, 2020

www.rouje.com

Photo de couverture : Humphrey Bogart

No Comments

    Leave a Reply