fbpx

Fashion Week : Moschino fait renaître le Théâtre de la Mode de 1945

En cette période de fashion week,  la marque Moschino a présenté sa nouvelle collection printemps/été 2021 à Milan d’une façon inattendue.

En effet, c’est avec surprise que les spectateurs ont pu découvrir que la collection était portée par des… poupées.

Une très belle mise en scène qui n’est évidemment pas sans rappeler la présentation similaire créée  pour l’exposition du  “Théâtre de la Mode” présentée en 1945. 

moschino théâtre de la mode

A cette époque, la seconde guerre mondiale avait mis fin à tous les échanges commerciaux que la France pouvait avoir avec les pays étrangers et notamment avec les États-Unis. Hors, ce pays était l’un des principaux clients « mode » de l’Hexagone. 

Alors comment faire pour montrer à un pays qui se trouve à des milliers de kilomètres que la Haute Couture française est toujours présente malgré des moyens matériels extrêmement restreints et de grandes pénuries de matières premières ?   

 La Chambre Syndicale de la couture parisienne avec le soutien de l’Entraide Française (organisme de solidarité de l’après guerre) demande la création d’un projet ayant pour objectif de montrer que le savoir faire des créateurs français n’a pas disparu afin de relancer leurs ventes.

Robert Ricci (1905-1988, fils de Nina), le couturier Lucien Lelong (1889-1958) ainsi que  le scénographe et décorateur Christian Berard (1902-1949) ont alors l’idée de créer l’exposition “Le Théâtre de la Mode” pour mettre en oeuvre ce projet.

Le 27 mars 1945, l’exposition met en scène entre 160 et 200 poupées (mesurant environ 70 cm ) dans des décors dignes de pièces de théâtre.

Bien évidemment, il ne s’agit pas de simples poupées portant de belles robes.

Le travail des créations est colossal. Rien n’a été laissé au hasard (de la vraie Haute Couture) . Les poupées portent également des sacs, des chaussures, des foulards,… afin de montrer que tous les savoir-faire du vêtement et de l’accessoire reflètent encore  l’élégance à la française.

Plus de 40 couturiers mais aussi des bijoutiers, des bottiers et des coiffeurs sont représentés au “Théâtre de la mode” dont Jean Cocteau (1889-1963) dessine l’affiche.

Ces poupées ressemblaient à de vraies femmes et non à des poupées pour vraiment donner l’impression qu’il s’agissait de mannequins et non de jouets. 

Selon la renommée des Maisons de couture, chacune d’entre elles confectionnait entre une et cinq poupées et également le décor dans lequel elles posaient. 

Afin de redynamiser l’économie du pays, il fut décidé que l’exposition serait présentée  à Paris pendant deux mois puis dans plusieurs capitales d’Europe et d’Amérique. Le succès à Paris et dans la presse mondiale fut immense.

Preuve en est, une fois de plus, que la mode est un éternel recommencement.

Le théâtre de la mode en 1945
Le théâtre de la mode en 1945
Moschino PE21

No Comments

    Leave a Reply