fbpx

Pourquoi le Père Noël s’habille en rouge ? (Coca-Cola n’y est pour rien.)

Derrière chaque vêtement se cache une histoire et celui de la personnalité emblématique de ce mois de décembre ne déroge pas à la règle : le Père Noël bien sûr.

Avant toute chose, ôtons-nous de la tête qu’il est vêtu de rouge parce que la marque Coca-Cola en a décidé ainsi. C’est faux. Nous allons vous expliquer pourquoi.

Une tenue héritée de celle de Saint-Nicolas

Tout d’abord, il faut savoir que le Père Noël tel que nous le connaissons aujourd’hui descend tout droit de Saint-Nicolas, fêté le 6 décembre. D’ailleurs ce n’est qu’au XXe siècle que l’on parle de Père Nöel, avant on parle uniquement de Saint-Nicolas.

Et justement, on constate que ce fameux Saint-Nicolas est déjà représenté en rouge dans des illustrations datant du Moyen-Age. Pourtant on ne peut pas dire que ce soit déjà sa couleur officielle car jusqu’au XIXe siècle, la couleur des vêtements de Saint-Nicolas reste très variable allant du bleu, au gris en passant par le vert…

L’image d’un Santa en habits verts était aussi très répandue. Ainsi au XVIIe siècle, alors que Saint-Nicolas régnait sur le mois de décembre, une figure plus païenne existait outre-manche : Old Father Christmas. S’il était vêtu de vert, cela n’était pas dû au hasard : cette couleur est le symbole de la nature et de l’arrivée prochaine du printemps, ce qui permettait de surmonter un peu mieux les mois d’hiver très rudes.

Aux Etats-Unis, la tenue rouge s’impose

Le 23 décembre 1823, le pasteur américain Clement Clark Moore écrit un conte pour enfants dans lequel Saint-Nicolas a une tenue qui ressemble à celle de notre Père Noël actuel. En effet, pour la première fois, il ne porte plus une cape d’évêque mais un long manteau de fourrure rouge, une longue barbe et un bonnet. L’auteur pose également les bases de tout le mythe accompagnant le personnage : les cadeaux, le traîneau, les rennes…

Quelques années plus tard en 1838, Robert Weir, un dessinateur américain, dessine Saint-Nicolas en rouge et blanc.

Thomas Nast (1840-1902), un très célèbre illustrateur américain, dessine le Père Noël pour le Harper’s en 1862 avec les mêmes vêtements.

Illustration de Thomas Nast pour le Harper’s en 1862
Illustration de Thomas Nast pour le Harper’s en 1862

Le ton est donné. Cette illustration de Santa devient la représentation officielle.

Notre image païenne du Père Noël vêtu de rouge et de blanc est donc née aux Etats-Unis.

L’uniformisation du Père Noël : une histoire de marketing

Cette histoire fait rêver petits et grands, il n’en faut pas plus pour que le marketing entre dans la danse. Les festivités commencent en 1866 : Colgate et Michelin font partie des premiers à utiliser le Père Noël à des fins commerciales et cela fonctionne.

En 1931, constant le succès de ses confrères, l’entreprise Coca-Cola décide d’en faire autant. Déjà forte d’une renommée internationale, la campagne de pub va avoir une résonance extraordinaire. Elle a permis de faire connaître le Père Noël vêtu de rouge et de blanc avec sa barbe et son bonnet au monde entier.

Ce n’est pas Coca-Cola qui a relooké Monsieur Noël mais c’est bien Coca-Cola qui l’a propulsé au rang de célébrité mondiale.

Campagne Coca-Cola avec le père Noël
Campagne Coca-Cola

No Comments

    Leave a Reply